Personnellement, en tant que photographe amateur, Google Plus communautés est plus complet pour le classement, la catégorisation des photos par thèmes dans les groupes. Une possibilité de hiérarchisation de l'information dans les groupes que je n'ai pas trouvé sur Facebook. L'ergonomie est meilleure, plus fluide, plus agréable...

Par analogie Facebook, c'est un peu grosse barre HLM dégueulasse du web, alors que Google plus communautés est plus proche du quartier pavillonnaire, c'est respirable, on aime y aller pour le moment..

De plus, Google+ est le réseau social qui connaît une croissance exponentielle, surtout depuis décembre 2012 avec l'arrivée des communauté: plus de 500 millions de personnes ont créé leur compte, dont 235 millions actives sur l’ensemble de Google (attribution de +1 aux applications dans Google Play, création de hangouts dans Gmail)[1].

Le principe de Google Communautés est simple, rejoindre ou créer une communauté pour y partager des actualités, des photos, des passions, des sujets ou thèmes qui vous tiennent à coeur. L’avantage de ce type de groupe est de pouvoir partager et échanger avec d’autres personnes qui partagent la même passion et des intérêts communs.


Communautés Google Plus permettent:


  1. De filtrer par thématiques ou catégories.
  2. De choisir la taille optimale et la résolution de vos photos grâce a des fonctions d’édition puissantes.
  3. Aux membres de la communauté de partager des fichiers à l’intérieur et à l’extérieur de la communauté par le biais de Google Drive.
  4. D’organiser des événements à l’intérieur de la Communauté, qui sont entièrement intégrés à Google Agenda.
  5. Vous pouvez dorénavant envoyer des messages à un ou plusieurs membres, voir qui a ouvert votre invitation.



Avant de créer votre communauté:



  1. Savoir pourquoi vous creez cette communauté, l'objet de celle-ci!
  2. Trouver une thématique à votre communauté Google Plus, la présenter en quelques mots,
  3. Créer des catégories, une hiérarchie (un peu d’ordre ne fait pas de mal dans les publications).
  4. Trouver une image forte, un logo en lien avec la thématique de votre communautéUne image personnelle, une photo libre de droit pour votre communauté, d’au moins 250×250 pixels, les bords droite et gauche seront certes rognés, mais elle doit être en phase avec l'esprit de la communauté Google plus.
  5. Enfin savoir si Votre communauté sera-t-elle publique ou privée? Attention cette phase est une question importante, la décision sera irréversible…



Différence entre la communauté publique et la privée:


Si votre communauté est publique, celle-ci sera visible dans les recherches sur Google+. N’importe quelle membre de Google plus pourra se joindre à votre communauté. Limite de la communauté publique: les spammeurs de tous bords, les gentils trolls pourraient créer un certains désordre dans votre communauté et la rendre illisible.

Par conséquent pour éviter les risques et un potentiel désordre, choisissez l'accès avec validation : Tout le monde peut demander à « rejoindre la communauté ». Votre rôle en tant que modérateur sera de valider la demande, comme sur les forums classiques.

Enfin vous pouvez aussi rendre la communauté privée, celle-ci ne sera pas visible dans les recherches sur Google+. Il faut inviter les utilisateurs à la rejoindre. Utile pour les entreprises, les associations, les petits groupes de personnes se connaissant déjà dans le monde physique et cherchant à se créer un espace hiérarchisé et discret en quelques cliques.

La distinction entre les « pages » et les « communautés » sur Google+ est à peu prêt la même que sur Facebook avec ses « groupes » et ses « pages ». Les pages Google Plus sont dédiées aux marques et aux entreprises, associations dans le cadre d'une communication « verticale » et maîtrisée, les communautés Google Plus sont d'avantage axés sur la discussion et les échanges entre membres sur des thèmes précis.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à vendre votre communauté, en faire la promotion. C'est une autre paire de manches que nous verrons plus tard.