multiplexe Aéroville. Luc Besson lance « First », la place de ciné à 25€


europacorp_aeroville-tremblay.jpg

Initié par l'audacieux Luc Besson, les nouveaux multiplexes EuropaCorp Cinemas, dont celui du centre commercial Aéroville ( à Tremblay) qui doit ouvrir le 22 octobre, devraient offrir des salles dites « First », première classe, dans lesquelles les cinéphiles outre regarder le dernier blockbuster du moment pourront aussi, pour 25€, s'installer dans des sièges en cuir, et manger tranquillement une assiette de saumon/tamara accompagnée d'une coupe de Champagne servie par une hotesse.



Luc Besson pensait depuis longtempst se lancer dans l'exploitation de salles de cinéma. Son souhait est désormais exaucé . Son premier multiplexe a été inauguré ce mercredi 16 octobre. Il se situe dans le centre commercial d'Aéroville, près de Roissy ( sur les communes de Tremblay-en-France et Roissy-en-France dans le 95).

Ce multiplexe ouvert par le mogul du cinéma Français près de Roissy va offrir aux cinéphiles 12 salles de cinéma, avec 2.400 sièges, certains réservés à des amateurs de cinoche qui désire vivre une autre expérience du cinéma: avec des sofas en cuir au premier rang ou des mini-loges au dernier rang pour les VIP. En outre deux petites salles vont offrir un service destiné à une clientèle haut de gamme avec des sièges digne de la classe affaire d'un avion, avec des hôtesses qui vous apporterons vos rafraîchissements ou autres en-cas directement au fauteuil sur lequel vous serez installé pour consommer votre film. Un pari audacieux de cinéma premium pour offrir a un public exigeant une autre façon de consommer le cinéma , mais aussi un pari risqué surtout en France, un pays ou les plus riches préfèrent se fondre dans la masse que de se montrer de façon ostentatoire..



Les cinéphiles et consommateurs de cinémas qui en ont assez du Pop-corn/coca ou de la bonne vieille barre chocolatée proposé à l'entrée de leurs salles/ multiplex vont enfin pouvoir déguster des mets plus haut de gamme et boire une bonne coupe de champagne dans un siège en cuir plus confortable avec du saumon par exemple.

Bien sûr, les puristes vont hurler, prétextant que l'expérience cinématographique doit être la même pour tous, chacun doit avoir les mêmes sièges pour une somme modique (entre 7 et 10 €). Mais le cinéma est une industrie comme une autre, les salles doivent aussi s'adapter et maximiser leurs profits, et il faut se dire aussi que les salles Bling bling pourront peut-être ramener dans les salles obscures des personnes peu intéressées par le cinéma, mais qui aiment se montrer, et faire profiter les autres de façon ostentatoire leur apparente richesse.


Une expérience similaire fut tentée cette été au Pathé Wepler, mais le public des salles dne semblait pas très enclin a profiter des fauteuils "first class" proposé par la salle en payant plein pot, à croire que les amateurs de ciné ne vont au cinéma pour regarder des films dans le noir. Peut-être que depuis cet été le public a évolué et ne s'interdira pas de profiter d'une expérience cinématographique plus intense avec quelques avantages culinaires.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://blog.bretagne-balades.com/index.php/trackback/6853

Haut de page