Pierre Lescure veut rendre payant les fichiers sous licences libres (Créative Commons)


cc.jpg
Les conclusions de la mission Lescure, qui a pour objet de revitaliser l'exception culturelle Française à l'ère du numérique pour défendre les spécificités du secteur culturel dans une économie mondialisée, devraient finalement être reportées à avril... En principe ça devrait déboucher sur une mort programmée de la neutralité du net, mais aussi sur une idée très inspirée: la valorisation des fichiers sous licence libre!

Les conclusion de cette missionLescure[1] pourrait mener à la suppression de l'immonde créature Hadopi, l'organe de répression des industries du divertissement de masse. Mais Pierre Lescure voudrait aussi rendre les Créative Commons, le logiciel libre, les oeuvres libres de droit payante pour éviter la distorsions de concurrence avec l'offre dite légale...

Il se pourrait que les fichiers sous licence libre (Creative Commons) puissent être « valorisés » (c'est à dire rendus payants) car selon Pierre Lescure leur « libre circulation risquerait de freiner le développement de l’offre légale »

source: l'informaticien

Et non vous ne rêvez pas: la mission Lescure veut rendre les licences Creative Comons payantes! Pour elle la gratuité est un frein pour le business de l'industrie du divertissement... Par conséquent, elle pourrait inscrire dans la loi une sorte d'interdiction de la gratuité des logiciels libres, des œuvres libres de droits.. la novlangue de Lescure parle de "valoriser celle-ci" bien sûr... C'est un peu comme si à la sortie d'Ikea ou d'un magasin de bricolage on faisait payer une taxe au bricoleur du dimanche pour éviter une distorsion de concurrence avec les artisans ou les marchands de meubles..



Pour Rappel, les licences Creative Commons permettent à tout un chacun de mettre son son oeuvre, le fruit de sa création à disposition du public, de la partager légalement dans le but d'améliorer celle-ci, ou de la faire connaitre... Les créatives commons concernent tout un pan de l'internet non marchand qui va de la musique, la vidéo, la photo et les logiciels libres, l'open source qui permettent à des projets innovants et bénéfique pour la collectivité de voir le jour... Rendre ces licences créatives commons va à l'encontre de la philosophie des pionniers du net, c'est tuer la création libre et légale et céder aux puissants lobbys du droit d'auteur qui défendent un système obsolète et opaque.



Les conséquences de cette valorisation des licences libres est un véritable acte de guerre contre le monde du libre en France. Qui pourrait mener vers la valorisation des logiciels libres (Linux, OpenOffice, Gimp, Apache etc.. ) et pourquoi pas faire payer l'accès à Wikipedia tant que nous y sommes !

Note

[1] mission chargée de formuler des propositions sur la culture à l'ère du numérique .

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://blog.bretagne-balades.com/index.php/trackback/6566

Haut de page